« La peinture murale en Champagne »
Numéro 79 de la revue 
La Vie en Champagne
juillet-septembre 2014,

Suite aux Rencontres du GRRM en 2013 en Champagne, plusieurs membres du Groupe ont contribué à ce numéro thématique de La Vie en Champagne sur la peinture murale en Champagne.Cette revue culturelle trimestrielle est consacrée à l’Histoire et au patrimoine de Champagne.

Extrait du sommaire :

 

Groupe de Recherches sur la Peinture Murale (GRPM),

«La constitution d’un corpus des peintures murales de la France : entre utopie et réalité»,

In Situ [En ligne], 22, 2013,

DOI : 10.4000/insitu.10859 

mis en ligne le 18 décembre 2013.

Consulter un extrait de cette publication : http://www.lavie-enchampagne.com/pdf/numero79/numero79.pdf

 

Numéro thématique 16 de la revue
« Histoire et images médiévales »,
consacré aux Arts de la couleur
(Enluminure, peinture, vitrail).

février-mars-avril 2009

Plusieurs membres du groupe – Laurence BlondauxMarie-Gabrielle CaffinChristian DavyIlona Hans-CollasVincent Juhel et Christine Leduc-Gueye – ont largement participé à ce numéro.

Extrait du sommaire :

Lien vers la revue : http://www.histoire-images-medievales.com/

Vifs nous sommes…Morts nous serons.

La Rencontre des trois morts et des trois vifs ,

Vendôme : Éditions du Cherche-Lune, 2001,

173 pages, 115 illustrations en couleur.

En 1999, le Groupe se lança dans une étude du thème de la Rencontre des trois morts et des trois vifs dans la peinture murale française. L’ouvrage paru en janvier 2001 aux Éditions du Cherche-Lune à Vendôme, consacra la qualité des recherches et du travail collectif de Laurence BlondauxMarie-Gabrielle Caffin,Virginie Czerniak, Christian DavyIlona Hans-CollasVincent Juhel et Christine Leduc-Gueye.

Le sujet fit l’objet d’un traitement exhaustif fondé sur un corpus très largement renouvelé et enrichi. Il concerne la rencontre de trois jeunes et riches aristocrates avec trois cadavres. L’image de l’avertissement lancé aux vivants par ces trois morts a fleuri sur les murs de tous les types d’édifices, de la chapelle de cimetière à la cathédrale.

92 peintures murales jamais réunies auparavant révèlent la fortune de la Rencontre des trois morts et des trois vifsentre le XIIIe et le XVIIe siècle. La place privilégiée qu’occupe cette image montre l’apport majeur d’un thème moralisateur original à la pensée médiévale sur le repentir et le salut. L’ouvrage présente une synthèse en quatre chapitres suivie des 92 notices des sites répertoriés, dont beaucoup étaient inédits ou méconnus.